LEXIQUE

LEXIQUE DE L’IMPRIMERIE

c’est la nomenclature des termes utilisés en imprimerie. Ce lexique vous permet de vous familiariser avec des mots parfois techniques pour faciliter votre demande.


A

Aplat : se dit d’une grande surface imprimée avec la même teinte.
Abribus : Panneau d’affichage, généralement de format 120cm x 176cm, permettant de présenter des affiches publicitaires.
Adhesif : en vinyle, l’adhésif imprimé permet le marquage des véhicules, la vitrophanie, la publicité sur les vitrines et les panneaux, la décoration interieur… Il peut être micro-perforé, plein, permanent ou enlevable, transparant ou blanc.
Affichage : c’est la pose de vos affiches sur du mobilier urbain (4×3, abribus, panneaux).
Affiche : format A4 à A0, de 12m² (4 par 3), il existe de nombreux formats et papiers utilisés pour l’impression d’affiches.
Akilux ou Aquilux : PVC alvéolé, léger et idéal pour du marquage temporaire.


B

Bâche : en PVC, c’est la matière que nous utilisons le plus. La bâche peut être imprimée en petit et grand format et elle offre des caractéristiques intéressantes pour la communication visuelle et publicitaire. (résistant, esthétique, économique, à restitution lumineuse, micro-perforée, classement au feu M1…).
Banderole : C’est un terme générique pour désigner le format rectangulaire et horizontal d’une bâche ou toile imprimée. On l’oppose souvent à kakémono qui désigne un format rectangulaire et vertical.
Bending : Effet visible d’escalier dans les nuances d’un dégradé. Phénomène essentiellement caractéristique de l’impression numérique.
Benday : Juxtaposition de tramés définis en pourcentages de couleurs primaires pour l’obtention de couleurs données sans aucun dégradé.Exemple : jaune 90 %, magenta 45 %, cyan 0 % et noir 0 % donne un benday de couleur orange foncé.
Bichromie: impression en deux couleurs.
Bon à Tirer (BAT) : aperçu du document destiné à être imprimé, dernière étape avant le lancement de l’impression. La validation du BAT décharge l’imprimeur en cas de coquille qu’aurait laissé passer le correcteur, c’est la raison pour laquelle il est primordial de vérifier le BAT dans les moindres détails (orthographe, taille des éléments, typographie, syntaxe…). Le BAT peut se présenter sous forme d’impression (contractuelle ou non sur le plan du rendu des couleurs) ou sous forme d’aperçu informatique.


C

Caliquot : voir kakemono.
CMJN (CMYK) : Cyan, Magenta, Jaune, Noir. Ce sont les couleurs utilisées pour l’impression en quadrichromie. On peut obtenir un spectre de couleur très étendu grâce à la combinaison des ces 4 couleurs primaires.
Composition : Egalement appelée « mise en page », c’est la manière de placer les différents éléments (logo, visuel, texte…). Cette composition est généralement réalisée par un graphiste pour que ces éléments soient équilibrés et visibles.
Couleur primaire : Ce sont des couleurs qui ne peuvent pas être reproduites par le mélange des couleurs. ex: le bleu Cyan.
Couleurs secondaires : Couleurs obtenues par le mélange de deux couleurs primaires. Ex: le vert qui est un mélange de bleu et de jaune.
Couleur tertiaire : Mélange de trois couleurs primaires dont le Noir.
Cromalin :Procédé d’épreuve couleur qui utilise des pigments en poudre et non des encres, et qui est généralement très proche du rendu final d’impression puisque calibré sur les presses correspondantes, et sert donc d’épreuve de référence.


D

Débord : ou bord perdus, contour en surplus du format final du document sur tout son périmètre, permettant d’éviter les imprécisions de découpe au moment du passage au massicot. Il est généralement établi une moyenne de 5mm de débord nécessaire pour l’impression de documents.
Découpe au format : C’est le fait de découper le document aux dimensions finales et d’enlever la chute.
Définition: C’est le nombre de point qui constituent une image. Plus il y a de points et meilleure est la définition. Toutefois, pour une impression en grand format, visible de loin, il n’est pas nécessaire d’avoir une définition trop élevée. L’oeil humain ne décèle pas la finesse et le nombre de ces points (appelés également pixels) mais l’ensemble de ces points détermine la qualité plus ou moins visible du document.
Dégradé: Transition progressive entre deux couleurs.
Demi-tons : Échelle des couleurs ou des niveaux de gris entre les teintes les plus claires et les plus foncées d’une image.
Densité : Degré d’opacité d’impression d’une image.
DPI : abrev. Dot Per Inch, ceci correspond au nombre de pixel sur une surface donnée. Généralement, plus le nombre est grand et meilleure est la qualité d’impression. Il faut cependant faire attention à l’interpolation et au nombre de DPI nécessaire à une bonne visibilité lors de l’impression grand format.


E

Encrage maximal : C’est la quantité d’encre à utiliser sur les zones les plus denses du document. On considère couramment que sur une même zone de papier, la somme des valeurs (en pourcentage) ne doit pas excéder 300. Exemple pour un noir soutenu : C=50% M=50% J=50% N=100%.
Épreuve : Document permettant de prévisualiser le rendu final d’une impression.
Épreuve calibrée : Idem mais le rendu des couleur est contractuel et le réglage machine utilisé entre cette épreuve et l’impression finale est identique.


F

Façonnage : C’est l’ensemble des manipulations effectuées sur la matière imprimée (soudure, découpe, couture, pose d’oeillets, perçage, collage, vernissage, plastification, traitement anti-uv, traitement anti-feu, pliage…).
Font : Se dit de la conception d’une famille de caractères. ex: Arial ou Times New Roman sont des fonts, on utilise également le terme de police de caractère.
Format : C’est la dimension du document. Par convention, on exprime toujours la largeur en 1er multipliée par la hauteur.Ex. une feuille A4 c’est un format de 21cm x 29,7cm. (largeur x hauteur).
Format Portrait : également format français, c’est la présentation verticale d’un document. Par opposition avec le format paysage.
Format Paysage : c’est la présentation horizontale d’un document. Par opposition avec le format portrait.


G

Grammage : Poids de la matière au mètre carré, généralement exprimée en g/m². Ce grammage permet d’évaluer l’épaisseur et la rigiditée de la matière utilisée.
Graphisme : C’est une discipline qui consiste à créer choisir et utiliser des élements graphiques (photo, logo, typographie…).
Graphisme : Désigne la personne en charge du graphisme.


I

Impression en quadrichromie : Impression simultanée des quatre couches correspondant aux quatre couleurs primaires Cyan, Magenta Jaune et Noir. (CMJN)
Impression numérique : procédé d’impression avec système d’encrage par buses et ne faisant pas appel à des plaques comme l’impression offset. Ce procédé permet de réaliser des tirages uniques ou en petite quantité et dans pratiquement tous les formats imaginables.
Impression sérigraphie : procédé de marquage utilisant des films par couleur, le flashage laissant passer les encres sur les zones souhaitées. Procédé essentiellement utilisé dans le marquage textile, mais également pour de plus grands tirages qu’en impression numérique.
Impression en petit format : Impression des documents inférieur à une surface de 1m².
Impression en grand format : Impression des documents de 1 à 50m².
Impression en très grand format : Impression des documents de plus de 50m².
Impression directe : Impression à plat réalisée directement sur des matériaux (aluminium, pvc, forex, plexi, pmma…). Pour ce procédé, on utilise des encres UV à séchage rapide.
Interpolation : se dit de la création d’un point intermédiaire entre deux points. Lorsqu’on agrandit un visuel, les pixels s’étirent et l’ordinateur cré des pixels intermédiaires et approximatifs pour combler les espaces vides. On réalise alors une interpolation et la qualité, du fait de son approximation, s’en trouve affectée.


J

Justification : Manière de composer ou mettre en page un texte. On peut aligner à gauche (fer à gauche), à droite (fer à droite), centrer ou faire une justification intérieure (texte qui forme un carré ou rectangle parfait). L’alignement à gauche est le plus commun.


K

Kakemono : Littéralement « Chose Pendue » en japonnais. Dans notre métier, il désigne une banderole imprimée rectangulaire et verticale suspendue en hauteur.


L

Logo : C’est un identifiant visuel de votre marque et de votre société. Il est très important puisqu’il vous accompagnera tout au long de votre activité et permettra à vos clients de vous repérer facilement. il sera utilisée à chacune de vos communications (publicité, tracts, enseignes, cartes de visites, affiches publicitaires, marquage des véhicules…) C’est pourquoi il est très important de le définir au plus tôt dans la vie de votre société.


M

Maquette : Organisation temporaire des éléments visuels et textuels d’un document. la maquette finale est transformée en BAT.
M1 : norme européenne pour le classement anti-feu des matériaux. ex. pour l’interieur, la loi oblige l’utilisation de baches M1 (resistantes au feu).
Matière : support d’impression tels que bâche, panneau, adhésif, moquette, alu, plexiglas, aquilux, toile, coton, magnétique, ecotextile…
Massicot : outil de découpe permettant de mettre au format l’élément imprimé.
Micro-Perforé : matière percée de petits trous permettant de laisser passer l’air et/ou la lumière. L’adhésif ou bâche micro-perforée sont très utilisés pour la communication et la publicité


N

Noir Soutenu : pour permettre d’obtenir en impression un noir dense et profond on le soutien par des valeurs de cyan, magenta et jaune. Voir encrage maximal pour les tolérances de soutien.
Nuance : couleur proche d’une couleur précise.
Nuancier : palette de couleurs.
Nuancier Pantone® : Nuancier de référence où chaque teinte est associée à une référence alphanumérique, et qui permet un aperçu fidèle des rendus d’impressions des encres Pantones®.
Numérisation : Processus permettant de passer d’un état analogique de l’image (ex: photo ou document) à un état numérique, utilisé par l’ordinateur. Pour la numérisation on utilise généralement un scanner ou un appareil photo numérique.


O

Offset : procédé d’impression professionnelle faisant appel à un système de plaques encrées d’une seule couleur à la fois. Ce procédé est utilisé pour l’impression d’un grand nombre de tirages (flyers, cartes de visites…)


P

Palette : Ordinairement une plaque ovale ou rectangulaire en bois, verre ou métal. Menu particulier contenant l’ensemble des couleurs qui peuvent être sélectionnées dans un programme de dessin.
Panneau : C’est un support rigide imprimé ou recouvert d’adhésif. il permet, la signalisation, la signalétique, la communication et la publicité temporaire ou permanent. Il peut être en bois en alu, en pvc, en forex, en plexi en CTBH…
Pantone : ® Système de référence international permettant de choisir une nuance parmi une gamme comprenant 747 couleurs distinctes identifiées par un numéro de référence. Il est possible d’imprimer en quadrichromie + Pantone®, ce qui permet, par exemple l’ajout de couleurs non imprimables en quadri (or, argent, fluo, etc…).
PAO : Publication Assistée par Ordinateur. Regroupe les notions de graphisme et de mise en page.
Papier couché : Papier utilisé en imprimerie recouvert d’une pellicule permettant d’accepter les encres. Le résultat est une impression plus fine mat , brillante ou satinée.
Pixel : Plus petit élément d’une teinte homogène. (Mise en page, PAO, prépresse) Unité de base de la reproduction en système informatique.. (Internet et informatique)
Pigment : encre ou poudre colorante.
Pelliculage : collage à chaud d’une fine pellicule de plastique. Permet la protection des documents et un rendu qualitatif plus esthetique. il peut-être brillant ou mat, anti-tags, anti-UV, anti-feu…
PMMA : PolyMéthacrylate de Méthyle plus communément appelé plexiglas (nom déposé)mais aussi plastique acrylique, Altuglas, Metacrilate, Vitroflex… Il peut-être transparent comme du verre ou sablé incolore ou de couleur.
Point : Unité de mesure de typographie. Son abréviation est « pt ». Sa valeur équivaut à peu près à 1/72″ ou 0,35 mm.
Prépresse : c’est la zone dans l’imprimerie des graphistes qui organisent les éléments à imprimer et contrôle la bonne cohérence des documents.
Process Color : Couleur primaire d’impression en quadrichromie (cyan, magenta, jaune et noir). Par opposition à Spot Color (couleur vidéo).


Q

Quadrichromie Abrév. Quadri : Impression par point de quatre couleurs (cyan, jaune, noir et magenta ) ex: si on souhaite imprimer un point vert, on utilisera un point bleu et un point jaune simultanément (du noir sera ajouté si jamais le vert doit être foncé).
Quatre par Trois (4×3) : Désigne le format d’affichage utilisé fréquemment en France. C’est un panneau fixe ou déroulant de format 4m x 3 m.


R

Rainage : permet de plier le papier sans risque de cassure des fibres. Le rainage est nécessaire sur les grammages supérieurs à 170g.
Résolution Mesure de la netteté et de la précision d’une image exprimée en dpi (points par pouce). Résolution standard des images :300dpi.
RVB (RGB): Rouge, Vert, Bleu: Utilisé généralement pour l’affichage des couleurs sur moniteur ou les photos. Différent du mode CMJN (CMYK) utilisé pour l’impression.


S

Saturation : Terme utilisé pour décrire la force, ou la vivacité d’une teinte. On l’utilise pour la pureté d’une couleur, la qualité qui la distingue d’une couleur grisâtre. Coloration, intensité et pureté sont des synonymes de saturation. On peut parler de la densité de la couleur. Une couleur saturée est dite vive; à l’inverse, elle est lavée.


T

Teinte : Qualité par laquelle une couleur se distingue d’une autre. On parle de teinte pour définir la proportion d’une couleur donnée, exemple : magenta teinte 50%.
Ton : Couleur qui diffère légèrement, d’une façon ou d’une autre, d’une couleur précise. Couleur qui en modifie visiblement une autre (« bleu avec ton verdâtre »).
Traits de coupe : Repères imprimés qui indiquent le format final du document.
Tramé : Décomposition en vue d’impression d’un document en demi-teintes en éléments de trames tels que points, traits,…
Trame : Ensemble de points dont les formes et les tailles permettent à l’œil de recomposer un image.
Typographie.


V

Valeur de gris La valeur donne l’intensité du gris, par rapport au noir et au blanc, sur un document en demi-teintes.
Vectoriel (mode trait) : Définition graphique du contour d’un objet par coordonnées de points ou traits. Ce mode permet de rapetisser ou d’agrandir cet objet sans affecter sa qualité et ses proportions. Différent du mode Pixel, constitué uniquement de points indépendants et peu modifiables.
Vernis : Couche d’encre transparente appliquée en sortie de presse offset pour la protection des impressions.
Vernis repéré : appliqué en sortie de machine, il est généralement brillant appliqué sur un papier mat sur certaines zones du document afin de créer un contraste de matière et ainsi mettre des éléments en surbrillance.
Vernis sélectif : idem que le vernis repéré, mais généralement appliqué après ajout d’une couche de pelliculage mat en amont sur le document. Dans ce cas le vernis est appliqué par sérigraphie.

Impression Grand Format • Bache • Adhesif • Infographiste